Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 21:04
Le pèlerinage de Pentecôte, dédié à la Vierge Marie, à Popenguine (Sénégal)

Comme tous les ans, ce Lundi de Pentecôte, a vu se dérouler le plus grand pèlerinage d’Afrique dédié à la Vierge Marie.

Pour cela, des milliers de catholiques venus du Sénégal, de toute l’Afrique de l’ouest et d’ailleurs, marchent jusqu’à Popenguine, petit village en bordure d’océan à 60 kms au sud de Dakar, connu pour sa Vierge noire bénie par le Pape.

Cette année, pour sa 128ème édition, le thème retenu était « Comme Marie, soyons témoin de la miséricorde divine ».

L'origine du pèlerinage marial de Popenguine date du 29 décembre 1887.

A l'image du sanctuaire « notre Dame de la Délivrande » du Diocèse de Bayeux, le fondateur de ce site, Monseigneur Picarda alors en mission au Sénégal, a voulu donner aux fidèles catholiques, un lieu de pèlerinage semblable à ceux des grands rassemblements de prières et de communions du monde.
Il se proposait d’obtenir, par le moyen de cet acte public et solennel de foi et de piété, le développement de l’esprit et la pratique de la vie chrétienne dans la colon
ie.

C'est l'édification d'une case de santé par le Père Strub, un missionnaire alsacien, qui marque l'arrivée timide du christianisme à Popenguine.

Les premiers baptêmes arrivent vite, bien que souvent motivés par des intérêts matériels puisqu'outre le dispensaire, les missionnaires ne manquaient pas d'aider les populations en cas de pénurie alimentaire.

Le 22 mai 1888 les fidèles affluent donc à Popenguine par voie terrestre et maritime, à pied, sur montures ou par pirogues. Sous la présidence de Monseigneur Picarda, ils vénèrent pour la première fois, Notre Dame de la Délivrande comme en Normandie.

Ainsi naissait le pèlerinage de Popenguine et Notre Dame de la Délivrande devenait alors « Notre Dame de Popenguine ». Vers elle afflueront désormais, le lundi de Pentecôte, des foules de plus en plus nombreuses.

De nos jours, le pèlerinage marial de Popenguine rassemble des dizaines de milliers de fidèles notamment les jeunes qui s’adonnent, depuis 1981, à la marche comme démarche de foi pour aller pr
ier la Vierge.

Cette marche-pèlerinage avait été initiée par feu Monsieur Pierre Faye, ancien commandant de l’Armée sénégalaise. Elle continue d’attirer des milliers de jeunes de tous les diocèses du pays et d’ailleurs, certains pèlerins venant même de pays étrangers.

La petite ville de Popenguine compte normalement environ 5.000 habitants, mais lors du pèlerinage, plusieurs dizaines de milliers de pèlerins s’y retrouvent, dans la même ferveur.

Cette année, en ces temps de menaces terroristes, la sécurité des pèlerins a été largement préservée par la Gendarmerie, à savoir :
Au total, 965 gendarmes ont été mobilisés, répartis en 6 escadrons (600 personnes), un peloton de 25 motocyclistes, une section aérienne avec 3 avions, des équipes judiciaires, des unités de recherches, du personnel de renseignement et d’intervention (en tenue civile), des équipes de soutien logistique (santé et carburant) et des moyens de mobilité ; chaque escadron s’est déplacé avec 10 véhicules type 4 X 4 et 2 camions d’allégement ainsi que du matériel de signalisation routi
ère.

Quant à la sécurité médicale, 550 médecins et agents et 26 ambulances, dont cinq médicalisées, ont été déployés pour la marche et sur le site.

Et je peux vous dire que le tout, marcheurs, hommes d’église, militaires et personnel médical réunis, c’est très très impressionnant !

A noter qu’avant de connaître le christianisme, les habitants animistes de Popenguine avaient été approchés et souvent convertis à l'islam. Aujourd'hui encore, même si la renommée nationale de Popenguine vient de sa Vierge Noire bénie par le Pape et de son pèlerinage catholique, le village compte plus de musulmans que de chrétiens.

En conclusion, le Sénégal, pays majoritairement musulman, encourage cette symbiose permanente entre musulmans et chrétiens pour être et rester un lieu de paix.

Le pèlerinage de Pentecôte, dédié à la Vierge Marie, à Popenguine (Sénégal)
Le pèlerinage de Pentecôte, dédié à la Vierge Marie, à Popenguine (Sénégal)
Le pèlerinage de Pentecôte, dédié à la Vierge Marie, à Popenguine (Sénégal)
Le pèlerinage de Pentecôte, dédié à la Vierge Marie, à Popenguine (Sénégal)
Le pèlerinage de Pentecôte, dédié à la Vierge Marie, à Popenguine (Sénégal)
Le pèlerinage de Pentecôte, dédié à la Vierge Marie, à Popenguine (Sénégal)
Le pèlerinage de Pentecôte, dédié à la Vierge Marie, à Popenguine (Sénégal)
Published by Solange M. / " Desert Sky ".
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 10:41
Tortue striée ou sillonnée

Tortue striée ou sillonnée

Le « Village des tortues » a vu le jour grâce à l’initiative d’un français, Mr Bernard Devaux qui, après avoir créé le célèbre village des tortues de Gonfaron (Var / France), eut l’idée de collaborer avec des Sénégalais pour en faire de même dans leur pays.

Ainsi, le « Village des tortues » du Sénégal était-il né, centre touristique niché à Noflaye, dans la Communauté rurale de Sangalkam, sur la route du Lac Rose à 35 Kms de Dakar.

A noter que Mr Devaux a mis en place trois « Villages des tortues » dans le monde, en France, au Sénégal et à Madagascar.

Centre de protection et de repeuplement soutenu par différents organismes, ce sanctuaire sénégalais est dédié à la préservation des tortues qui sont une espèce menacée dans leurs habitats naturels ; il récupère des tortues adultes et organise la reproduction, avant de procéder à des lâchers dans des zones surveillées.

La tortue est protégée au Sénégal par une Loi, sa vente est d’ailleurs formellement interdite.
Le village s’étend sur plus de 15 hectares. Les tortues sont réparties sur 2 hectares aménagés et le reste de l’espace sert de refuge à d’autres animaux sauvages, tels que les oiseaux, les singes, les chacals, les serpents, les varans et autres.

Lors de sa création, en 1993, le centre ne comptait que 3 tortues, mais aujourd’hui il est peuplé de quelques 250 spécimens dont la plus âgée – prénommée Bill - a 90 ans.

Sur les lieux, il y a différents enclos sanitaires, une espace "quarantaine", des écloseries et nurseries, un bassin à tortues d’eau et des enclos à reproductions.


Le «Village des tortues» est une structure publique qui ne survit que grâce aux visiteurs qu’elle reçoit.

D’après les responsables du centre, le gouvernement ne leur accordant aucun soutien, la prise en charge du personnel et l’alimentation des tortues sont assurées uniquement par la vente des tickets d’entrée des visiteurs. A cela s’ajoute le soutien de quelques partenaires financiers depuis le début de sa création.

Le personnel compte 8 membres dont une partie est salariée, les autres sont des bénévoles.

Le circuit de visite guidée vous permettra donc de découvrir plusieurs espèces de tortues qui sont protégées et notamment :

1°) La tortue géante sillonnée ou striée (Geochelone sulcata), la plus grosse tortue continentale du monde car elle peut atteindre 100 kg.

Commune au début de ce siècle, elle est maintenant très rare et menacée de disparition. Cette étonnante tortue creuse des terriers de 5 à 6 mètres de profondeur, voire des galeries, dans lesquelles elle s’enterre pour échapper aux chaleurs ou aux nuits trop fraîches. Le mâle possède une fourche gulaire très développée qu’il utilise pour retourner ses rivaux lors d’affrontements. Durant la période de reproduction, ils sont très agressifs entre eux.

Son plastron est concave (creux) pour lui permettre une meilleure adhérence lors de l’accouplement.

Les gros mâles ont une force redoutable, mais les nouveaux-nés de 35-40g sont au contraire très fragiles.

2°) La tortue forestière à charnière dorsale (kinixys belliana) qui vit dans les forêts de la Casamance au sud du Sénégal.

3°) La tortue molle du Sénégal (cyclanorbis senegalensis) qui vit dans les estuaires des grandes fleuves du pays.

4°) Les tortues péluses qui vivent au nord et dans les marais temporaires du centre du pays.

COMMENT RECONNAITRE LE SEXE D'UNE TORTUE :

La tortue mâle possède une concavité sur la face ventrale de sa carapace. Ce qui lui permet de ne pas glisser lorsqu'elle grimpe sur sa compagne. La femelle, quant à elle, a une carapace convexe bombée vers l'extérieur. En règle générale, le mâle a une queue plus longue et plus étroite à la base, et un cloaque plus proche de l'extrémité de celle-ci.

Il faut noter que plus la tortue est jeune, plus il est difficile de déterminer son sexe.

LA TEMPERATURE DES OEUFS DETERMINE LE SEXE DE LA TORTUE :

La tortue, après avoir pondu ses œufs, les enterre sous forme d’escalier et ne s’en occupe plus. Les œufs qui sont en haut sont plus chauds (entre 30° et 32°), ce sont des mâles ; Les autres sont moins chauds (26° et 28°), ce sont des femelles. C’est la température qui détermine le sexe de la tortue.

Il faut aussi savoir que les bébés tortues ne naissent que pendant l’hivernage (saison des pluies – Juillet à Octobre), avec un poids de 35 à 40 grammes.

Voilà donc l’objet d’une jolie visite au Sénégal, non loin de Dakar, sachant que le « Village des Tortues » est ouvert tous les jours, dimanche y compris, de 9 h à 18 heures.

N’hésitez pas à y aller, tout le monde y trouve du plaisir et contribue ainsi à la protection de la nature.

Amitiés sénégalaises.

Le "Village des Tortues" du Sénégal, centre de sauvegarde.
Tortue striée ou sillonnée, avec fourche gulaire (mâle)

Tortue striée ou sillonnée, avec fourche gulaire (mâle)

Tortue forestière

Tortue forestière

Tortue molle du sénégal

Tortue molle du sénégal

Tortue péluse noire

Tortue péluse noire

Naissance

Naissance

Tortue "réparée" ...

Tortue "réparée" ...

Published by Solange M. / " Desert Sky ".
commenter cet article
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 21:32
Le Kinkéliba, ou "Tisane de longue Vie".
Le Kinkéliba, ou "Tisane de longue Vie".

Le Kinkéliba (ou Sekhew) est une plante médicinale issue d'un arbuste commun originaire d’Afrique de l’Ouest connu sous le nom scientifique de Combretum Micrathum. On en trouve principalement au Sénégal, mais également au Mali et au Soudan.

Depuis l’époque de la colonisation, ses propriétés médicinales ont été largement démontrées en pharmacologie et en phytothérapie à telle enseigne qu’on la qualifie de « tisane de longue vie ».

Le Kinkéliba s’associe facilement à de nombreuses plantes médicinales telles que la menthe ou la citronnelle, et ses vertus sont connues en Afrique de l’Ouest depuis des siècles.

C’est un arbrisseau ou arbuste pouvant atteindre jusqu’à 4 mètres de hauteur et ce sont les feuilles qu'on emploie en infusion ou sous forme de teinture ou d'extrait.

En 1928, Mr Ferdinand Toustou, entrepreneur originaire du Sud de la France, s'est lancé dans la région de Bambey (non loin de Kaolack / Sénégal) dans l'exploitation à grande échelle du Kinkéliba et son exportation vers l'Europe. De cette entreprise prospère, il reste des documents qui expliquent en détails les propriétés de cette plante.

Au regard de ses nombreuses vertus, le Kinkéliba est considéré comme le remède le moins cher qui soit, à savoir :

- Il favorise la sécrétion de la bile indispensable pour digérer les graisses.

- Il facilite le processus digestif en général.

- Il est fortement recommandé pour ceux qui souffrent d’insuffisance biliaire ou de constipation chronique.

- C’est une boisson on ne peut plus recommandée pour les personnes suivant un régime amincissant et ceux souffrant d’obésité en particulier.

Pour la préparation d’une infusion, utiliser 30 grammes de feuilles de Kinkéliba pour un litre d’eau. Une fois l’eau portée à ébullition, laisser infuser environ 20 minutes. L’idéal serait de consommer cette boisson tôt le matin sinon à n’importe quel moment de la journée. Prendre soin de toujours infuser en utilisant de l’eau bouillante et consommer tiède.

- C’est la boisson par excellence pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle et d’insuffisance cardiaque.

- Pendant l’époque coloniale, les médecins et missionnaires ont expérimenté avec succès le Kinkéliba pour venir à bout de la fièvre bilieuse hématurique particulièrement sévère contre laquelle tous les médicaments avaient échoué. Depuis lors, de nombreuses études sont venues corroborer l’action effective de cette tisane contre les maladies telles que le paludisme.

- Anti-inflammatoire et anti-bactérien : ses composants jouent dans l’organisme un rôle antioxydant qui permet de lutter efficacement contre les maladies inflammatoires et c’est aussi un excellent anti-bactérien.

De ce fait le Kinkéliba est également utilisé pour venir à bout des diarrhées infectieuses.

- Les propriétés anti-bactériennes du Kinkéliba en font un excellent cicatrisant. Pour cela, il est préférable d’utiliser des feuilles fraiches frottées les unes aux autres afin d’en extraire le jus. Le processus de cicatrisation est non seulement très rapide mais également exempt de toute infection.

- Le Kinkéliba est particulièrement utile en cas d’intoxication alimentaire ou dans le cadre d’une épuration digestive. Pour ces mêmes raisons, il est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

- Le Kinkéliba est l’une des plantes médicinales les plus utilisées pour traiter les affections du foie.

Voilà, vous savez tout, ou du moins l’essentiel de cette plante miracle.

Chez moi ici au Sénégal, les feuilles séchées sont couramment vendues au bord des routes, pour quelques sous, attachées en rameaux et ficelées en gros cigares avec des lanières de palmiers.

Alors pour le goût, pour garder la forme et pour retrouver sa finesse, rien de telle qu’une bonne infusion aux feuilles de Kinkéliba.

Vous m'en direz des nouvelles !!

Amitiés sénégalaises.

Le Kinkéliba, ou "Tisane de longue Vie".
Le Kinkéliba, ou "Tisane de longue Vie".
Le Kinkéliba, ou "Tisane de longue Vie".
Published by Solange M. / " Desert Sky ".
commenter cet article
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 09:33
N° 5 de Chanel, mon parfum, son histoire.

Il m’a été offert pour mes 30 ans et depuis plus de 30 ans, je ne l’ai jamais quitté, il est le seul parfum à s’octroyer quelques centimètres carrés de ma peau pour y déposer, chaque jour, sa bouffée d’air frais très particulière.
Je parle du N° 5 de Chanel, le parfum le plus célèbre et le plus porté au monde.

En 1921, la grande dame de la couture Gabrielle Chanel, dite « Coco », souhaitait lancer sa marque de parfum. Elle choisit pour cela Ernest Beaux, parfumeur de la Cour des Tsars de Russie, à qui elle demanda de créer une fragrance unique et ne ressemblant à aucune autre, « un parfum de femme à odeur de femme ».

Parfum intemporel, il laisse chez chaque femme qui le porte un sillage différent, parfois puissant et fort et parfois plutôt doux et tendre.

Sa fragrance, difficile à définir, est un « équilibre entre une présente et un mystère » comme l’explique Jacques Polge, le Nez de la maison Chanel.

Gabrielle Chanel décrivait son parfum comme « un bouquet de fleurs abstraites faisant appel à beaucoup de notes florales sans en rappeler précisément aucune ». Les senteurs principales sont le jasmin, la rose et l'ylang-ylang, avec une touche de néroli et de bois de santal. A cela s'ajoutent les notes animales du musc et de la civette.

Au total, le N° 5 de Chanel ne compte pas moins de 80 ingrédients de la plus grande qualité et aux senteurs incomparables.

Il est le parfum idéal pour une femme, chacune peut le porter partout et à tout moment.

Pour le choix du nom de ce mythique parfum, l'histoire dit que parmi les échantillons de parfums présentés par le créateur-parfumeur Ernest Beaux, Gabrielle Chanel choisit l’échantillon n°5 et décida de lui laisser ce nom, « afin qu'il lui porte chance ».

Quant au flacon, c’est Madame Chanel elle-même qui le dessina, le voulant tout simple car le contenu devait rester le plus important. Il sera donc sobre, en verre épuré et estampillé d'une étiquette blanche et noire qui incarne l'élégance de la marque.

Le flacon du N° 5 évolua au fil des années, le verre s'est épaissi et le bouchon s'est élargi, mais il a toujours conservé son élégante simplicité.

Il est depuis sa création préparé méticuleusement à la main, et cacheté à la cire.

A l’époque de sa création, la publicité n’existe que sur papier et la première égérie de cette effluve n’est autre que Gabrielle Chanel elle-même.

En 1952, Marilyn Monroe offre au parfum son meilleur slogan, avouant à un journaliste « ne porter la nuit rien d'autre que quelques gouttes du N° 5 de Chanel » ce qui fit d’elle la plus grande ambassadrice de ce parfum dorénavant entré dans l’histoire.

Après cette magnifique publicité gratuite pour le N° 5, Madame Chanel construit l'image du parfum sur celle de stars du cinéma.

De nombreuses célébrités prêtèrent dès lors leur visage au parfum, dont Ali MacGraw, Catherine Deneuve (filmée per Helmut Newton), Carole Bouquet, Vanessa Paradis, Audrey Tautou et Nicole Kidman, pour moi la plus magnifique.

Et « cerise sur le gâteau » comme on dit, en octobre 2012, juste pour mes 60 ans ( !), le Chanel N° 5 crée la surprise en donnant la réplique au premier homme ambassadeur du parfum, le sublime Brad Pitt.

Voilà pour l’essentiel de cette mythique effluve, celle que je n'ai jamais trompée depuis toutes ces années.

Et pour terminer, je vous dirais comme Madame Chanel si vous voulez savoir où mettre ce parfum : « là où on veut être embrassé ! ».

N° 5 de Chanel, mon parfum, son histoire.
N° 5 de Chanel, mon parfum, son histoire.
N° 5 de Chanel, mon parfum, son histoire.
N° 5 de Chanel, mon parfum, son histoire.
N° 5 de Chanel, mon parfum, son histoire.
N° 5 de Chanel, mon parfum, son histoire.
Published by Solange M. / " Desert Sky ".
commenter cet article
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 21:51
Pastilles VALDA ... Gomme Arabique ... et Sénégal !

Cette célèbre pastille, inventée par le pharmacien français CANONE en 1904, est un remède efficace pour soulager les irritations de la gorge mais également pour avoir une haleine fraiche.

Ses constituants antiseptiques sont, entre autres, la menthe poivrée, l’eucalyptus et le thym, mais sa composition essentielle est la GOMME ARABIQUE.

A l’origine, la pastille Valda était uniquement de couleur verte, mais aujourd’hui il en existe plusieurs sortes parfumées à la fraise, à l’ananas, etc … mais également sans sucres pour les diabétiques.

Les boites de cette pastille sont fabriquées par « Valdafrique » au Sénégal et sont largement diffusées sur le continent africain et dans le monde entier, puisqu’ il en est vendu chaque année plus d’un million.

 

La gomme arabique.

 

Tout commence donc par la Gomme Arabique également nommée « Gomme Sénégal » qui est la plus connue et la plus ancienne. Son utilisation par les égyptiens remonterait à 2650 avant JC car elle aurait servi pour les bandages des momies.


La gomme arabique est un épanchement de sève provenant d'un tronc d'arbre appartenant à la famille des acacias. Cet épanchement peut être naturel ou obtenu par l'incision de l'acacia.

La principale production de la gomme arabique se trouve en Afrique saharienne (Maghreb, Mali, Sénégal, Tchad, Egypte, Soudan..) et parmi les 900 espèces d'acacias répertoriées, l'acacia Sénégal est le plus connu car il produit la meilleure qualité de gomme.

 

Les différentes utilisations de la gomme arabique.

 

En Afrique saharienne, la gomme arabique est utilisée :


- comme friandise à mâcher et dans la fabrication des gâteaux loukoums.

- en agent de solidification et de brillance des bazins, fameux tissus de coton damassé très prisés pour la confection de vêtements d'apparat.

- en soins pour le traitement de la peau et des blessures (furoncles, lèpre, …).

- bouillie, elle est servie à la femme juste après l’accouchement ( ?...)

 

En Europe, la gomme arabique est utilisée :


- pour coller des étiquettes, des enveloppes ou des timbres (papier gommé).

- pour stabiliser les matières colorantes des vins rouges.

- comme émulsifiant spécialement pour les huiles d'agrumes et dans certaines boissons gazeuses telles que le Coca-Cola ( !!!)

- comme épaississant, notamment dans les dragées.

- dans le sud de la France, la gomme arabique entre dans la composition du sirop d'orgeat et dans le Pastis car elle y apporte un goût frais et sucré.

(Dans l'agroalimentaire, la gomme arabique est désignée par le code E414).

- Dans le domaine des peintures : toutes les gouaches et aquarelles classiques ont pour liant une solution aqueuse à concentration élevée de gomme arabique. C'est aussi le meilleur fixatif pour les pastels gras ou maigres.

- et en guise d'apprêt, elle est utilisée par les chapeliers et modistes, pour donner de la tenue aux chapeaux de feutre.

 

Petite note d’humour pour finir :

 

L'expression « Crache-la, ta Valda » est employée pour dire ce qu'on a sur le cœur mais également pour montrer son impatience à un feu rouge ("le feu crache sa pastille verte") !

 

Amicalement depuis le Sénégal.

Solange M.

 

Pastilles VALDA ... Gomme Arabique ... et Sénégal !
Pastilles VALDA ... Gomme Arabique ... et Sénégal !
Pastilles VALDA ... Gomme Arabique ... et Sénégal !
Pastilles VALDA ... Gomme Arabique ... et Sénégal !
Published by Solange M. / " Desert Sky ".
commenter cet article
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 17:29
Le bonbon "Batna" de Kréma, ... son histoire et la mienne

Je suis gourmande, et gourmande de certains bonbons, pas de tous, mais celui qui s’appelle le « Batna » de la marque Kréma, ce caramel tendre et moelleux au goût si particulier et inimitable, m’a toujours régalé le palais, depuis très très longtemps.

Et depuis mon enfance, le fait que ce bonbon s’appelle « Batna » comme le nom de la ville du Sud algérien où je suis née, m’a toujours intriguée comme surement toutes les personnes qui connaissent cette ville de la région des Aurès en Algérie, point de départ de la guerre en 1954.

Mon père étant dans l’armée, notre famille y a séjourné pendant quelques années, et je suis la seule des cinq enfants à y être née.

Autant dire que ce bonbon fait partie de mes « questions » depuis toujours et … j’ai trouvé la réponse. Internet !!! … oui, cela sert aussi à s’instruire, à trouver des réponses, et Bingo !

Je suis donc tombée sur un article d’un journaliste – Mr D. E. MEGUELLATI - que je vous mets ci-après et qui explique la naissance de ce bonbon.

« En évoquant le bonbon «Krema», mon but n’est nullement de faire de «la propagande» pour une friandise (de nos jours on dit «pub» ou «promotion») mais d’expliquer comment un goût, prosaïquement commun, est devenu, à l’issue d’une étrange alchimie, une incomparable saveur. Lorsque le 2 novembre de l’année 1954, le patron de la firme française Hollywood-Chewingum, hôte de mon père à l’hôtel Saint-George à Alger, a donné son accord pour l’appellation «Krema Batna», les «évènements» de l’Aurès défrayaient, depuis la veille, la chronique. Le jour de la rencontre avec le VIP, les commentaires allaient bon train autour de nous dans la salle du restaurant du célèbre hôtel algérois. Les titres de la Dépêche de Constantine et de l’Est algérien, le journal des frères Morel, deux journalistes militants de l’Algérie française, étaient consacrés aux «exactions» des rebelles. Des noms revenaient dans les conversations : Batna… l’Aurès… Ben Boulaïd.. – «Comment allons-nous baptiser ce bonbon, M. Meguellati ?» demanda l’homme au chapeau mou. Et d’ajouter : «Savez-vous que la plante aromatique qui entre dans sa composition pousse à profusion dans vos montagnes ?» — «Si vous avez quelque considération pour moi, appelons-le “Krema Batna”. »

Ce bonbon a donc vraiment un rapport avec ma ville de naissance, à l’époque de ma naissance … et ça m’émeut.

Depuis toujours, dans mon entourage, quand on parlait du nom de ce bonbon, on pensait que cela « faisait exotique, mystérieux … » mais jamais on n’imaginait que cette friandise devait son nom au lieu des premiers évènements qui ont fait débuter la guerre d’Algérie, en Novembre 1954.

Je ne regrette qu’une seule chose maintenant c’est que mes parents ne soient plus là pour connaitre eux aussi cette petite histoire. Cela leur aurait bien plu.

Published by Solange M. / " Desert Sky ".
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 11:33

11Janvier2010-24°

 

2011.08.18-1°

 

Et oui ... à la demande de beaucoup de visiteurs de ce blog, j'ai décidé de publier ici le prix de vente de notre maison avec ses dépendances, en vente donc à SALY (Sénégal), dans le beau "Domaine de Kalahari ".

Vous trouverez dans un de mes précédents articles de ce blog, toute la description de cette propriété, et les raisons de notre vente.

En fait, à ce jour, si vous décidiez de faire construire sur le Domaine de Kalahari, la même maison que la nôtre, avec toutes ses annexes, aménagements et suppléments, sur le même terrain (des terrains aussi beaux que le nôtre il n'y en a plus !!!), cela vous couterait, selon les prix actuels du Promoteur la somme de 315.000 Euros (*), et des délais d'attente (minimum 14 mois) que vous n'aurez pas en achetant une villa déjà construite !!! C'est là toute la différence, et elle est importante. Nous avons donc décidé de vendre notre maison 305.000 Euros (=> 200 Millions de Francs CFA), soit moins cher qu'un deux pièces à PARIS.

Sachez également que nous sommes ouverts à toute proposition et à toute solution.
Bien cordialement à vous.

(*) concernant ce prix annoncé de 315.000 Euros, je peux vous fournir tous les tarifs et prix appliqués.

Published by Solange M. /
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 16:54

Enfin, je me suis décidée à pénétrer dans ce Musée KHELCOM qui a été ouvert Fin 2010 à l’entrée de SALY (Sénégal) et devant lequel je passe lorsque je sors tout simplement de ma maison !!

Et quelle agréable surprise, … moi qui aime tant les objets d’art, de toutes sortes, de toutes cultures et de toutes époques !

 

Après avoir acquis ses lettres de noblesse à travers tous les continents, c’est le mécène et collectionneur sénégalais, Mr Mourtalla DIOP, lui-même grand artiste plasticien, qui est le fondateur de cet espace d’arts de 8.200 m² exposant près de 300 œuvres, toutes des pièces étonnantes.

N'est pas ami d'ARMAN qui veut ! ...

 

Toutes les facettes des arts plastiques y sont représentées, telles que la sculpture sous toutes ses formes, le dessin, la peinture, la photographie, le sous-verre, la décoration, la récupération, le collage, la soudure,  etc etc., et même … les cacahuètes !

 

Outre les œuvres de Mr Mourtalla DIOP, un grand nombre d’artistes de tous les coins du monde sont réunis, tel que ARMAN et ses réalisations surprenantes, mais aussi, entre autres, Mr Djibril NDIAYE, professeur d’arts à Dakar, et ses fabuleux collages/montages/sculptures de boîtes, de papiers, qui m’ont vraiment impressionnée ; à lui seul c’est toute l’Afrique contemporaine qui vit.

 

Je n’oublierai pas non plus de vous parler de la collection qui se trouve au 1er étage de ce musée, laquelle réunit des magnifiques pièces d’objets d’art africain, telles que masques, statues, de tous pays et de tous âges, et tous plus magnifiques les uns que les autres.

Quant au jardin de ce Musée, avec ses sculptures métalliques monumentales et démesurées, il ne vous laissera pas non plus indifférent.

 

Alors si comme moi vous êtes un tant soit peu amateur d’art ou tout simplement curieux de nature, n’hésitez pas à régler le petit droit d’entrée réclamé et faites-vous plaisir des yeux pendant quelques instants.

Votre séjour à Saly mérite un petit détour par cet endroit surprenant … et vous bronzerez intelligent ! (humour … je précise !).

 

Ci-après une petite vidéo des quelques photos que j’ai prises en visitant lors de ma visite (je n’ai pu mettre tout le musée !!), le tout sur une petite musique de Kaouding CISSOKO et sa célèbre cora.

Il vous suffit de cliquer sur "link". Merci

 

link

 

 


Published by Solange M. /
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 07:44

Nous avions eu le coup de foudre pour ce Domaine, nous trouvons que c'est toujours le Domaine le plus beau de Saly,  mais maintenant nous avons d'autres projets (toujours au Sénégal), et c'est pour cela que nous mettons en vente notre maison.

Je vous mets donc ci-après la description complète, et ensuite quelques photos car j'ai beaucoup de "visiteurs" qui viennent sur mon blog en faisant la recherche "Domaine de Kalahari" ... alors on ne sait jamais, si vous voulez acheter une maison déjà toute faite, toute meublée, sur un des plus beaux terrains du Domaine, la nôtre est pour vous !

 

Description :

 

Sur la Petite Côte, à 80 kms au Sud de Dakar et à 25 mn du futur aéroport du Sénégal (2012), aux abords de la célèbre station touristique animée de Saly, bénéficiant ainsi de toutes ses commodités mais pas des nuisances, cette villa est située dans un grand domaine résidentiel sécurisé et gardé, très réputé pour les prestations qu'il propose.


Sur un terrain de 1400 m2 environ, entièrement clôturé, agrémenté de palmiers (rôniers) centenaires et toutes sortes de végétaux et arbres fruitiers, outre sa propre grande piscine (9 x 8), la propriété se compose de plusieurs bâtiments :


A - La maison principale, sur deux niveaux, comporte au rez-de-chaussée, un salon, une salle à manger, une cuisine, et 3 chambres avec chacune sa salle de bains, chaque chambre disposant de très grands placards/penderie.  A l’étage, une très grande pièce (40 m2) servant de bureau et/ou chambre annexe, salle de jeux ou autre.


B - Dans le jardin :

1°) face à la piscine, une paillotte-studio indépendant, avec sa salle de bains et ses toilettes.
2°) proche de la maison, une 2° paillotte qui se trouve être une 2ème cuisine indépendante, complètement aménagée pour les travaux de la « fatou » (femme de ménage locale).

3°) une 3° paillotte dite « de repos » (pool-house) aménagée de banquettes et coussins.
4°) un grand garage fermé (50 m2) et un atelier de bricolage (15 m2) entièrement équipé.

Nota : ce garage pourrait être très facilement transformé en 2ème petite maison.

5°) un local pour le jardinier.

6°) une local-buanderie (pour machine à laver).

7°) un boulodrome.

 

Tout l’ensemble est vendu complètement meublé et aménagé (frigo américain inox, télé à écran plat, machine à laver, plaques électriques et gazinière, lits en 160, canapés, tables, bureaux …etc), et les équipements sont luxueux (peintures « stucco », vasques marbres, etc ..). En outre, la propriété jouit également des équipements annexes suivantes :

- Toute la maison et le studio sont climatisés.

- Pour palier aux coupures d’électricité => un système d’onduleur + batteries + panneaux solaires qui prennent le relai automatiquement en cas de défaillance.

- Dans le jardin => arrosage automatique.

Nota : Cette propriété a été terminée en Janvier 2010.

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Voilà, vous savez tout.

Je suis à votre entière disposition pour de plus amples  renseignements.

 

2011.08.18-1-.JPG

 

Kalahari.17.8.2011-10°

 

11Janvier2010-24-.jpg

 

Kalahari-07.2010-17p.JPG

 

28Janvier2010.JPG

 

11Janvier2010-15-.jpg

 

10Novembre2009-2-.jpg

 

DSC03384p.jpg

 

2.Oct.2011.jpg

Published by Solange M. /
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 07:40

C'est tout près de SALY au Sénégal où j'habite, dans la petite ville de M'BOUR, qu'il existe un lieu qui ne peut vous laisser indifférents : une Pouponnière, c'est à dire un orphelinat pour bébés et petits enfants du Sénégal.

La Fondatrice, Madame Michèle Buron-Millet, a créé cet endroit en 2002 et à ce jour plus de 500 petits sénégalais y ont été pris en charge ou séjourné, la plupart de ces bébés étant en grand danger.  Ces enfants, de mère décédée ou malade dans la majorité des cas, sont amenés par les familles, les services sociaux ou encore la justice.

Actuellement, plus d'une centaine de bébés sont pris en charge par un personnel dévoué, chaleureux et attentif, le tout dans un cadre simple, propre et accueillant.

Tout est organisé de main de maître, et à chaque fois que je m'y rends j'ai l'impression que chacun y est à sa place, comme si c'était presque facile de gérer ce genre d'endroit. Mais quelle énergie il doit falloir ! ... je vous laisse seuls juges.

De mon côté, je ne fais pas grand chose pour les aider, mes seules contributions consistent à leur apporter des médicaments (quand je reviens de France), ou bien aussi, j'insiste pour que mes ami(e)s en visite chez moi, ne viennent pas les mains vides : quelques tubes de Mytosil ou flacons de sirop ne prennent pas beaucoup de place dans les valises de vacances ! ...

Et quand on sait qu'il faut minimum 40 boites de lait par jour, on peut imaginer tout ce que cette Pouponnière peut avoir besoin pour vivre.
Alors si vous voulez me faire plaisir, et/ou vous faire plaisir, lors de votre prochaine venue ici au Sénégal, essayez juste de faire un tout petit quelque chose, chaque don étant le bienvenu.
Vous avez mille manières de les aider, soit par du bénévolat (les bébés ont besoin de calin, eh oui ! ...), soit par des cadeaux de toutes sortes, du plus petit au plus grand (mobilier, draps, vêtements, jouets, boites de lait, savons, médicaments ...).

Je précise que cette Association a reçu l'agrément ONG, et que chaque don en numéraire est déductible de vos impôts.

Ci-après le site de cette association : www.vivre-ensemble-madesahel.org

Et son adresse : ONG "Vivre ensemble" - La Pouponnière - BP 1597 - M'BOUR (Sénégal).

Alors, SVP, n'hésitez pas à laisser s'exprimer votre générosité, vous vous sentirez tellement bien ensuite ... Et merci pour eux.

Ci-après une petite vidéo que j'ai faite lors de ma dernière visite à cette Pouponnière (cliquez sur le mot "link" ci-après).

 

link


 

Published by Solange M. /
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Desert Sky / Solange M.
  • Le blog de Desert Sky /  Solange M.
  • : Mes réflexions et ma vie au Sénégal, pays ou je vis.
  • Contact

Citations du jour

21 Nov. 2008 = A l'envers des nuages, il y a toujours un ciel (proverbe africain).

26 Nov. 2008 = Les muscles des hommes politiques sont devenus plus puissants que leurs coeurs.

26 Nov. 2008 = 2ème proverbe : Les enfants sont des énigmes lumineuses !!!!
3 Déc. 2008 = L'amour est à la portée de tous, mais l'amitié est l'épreuve du coeur.
13.Déc.2008 = Le bonheur est quelque chose qu'on grignote, assis par terre, au soleil.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
2 Janvier 2009 = IMAGINE tous les gens vivant en paix ... (John Lennon).

8 Février 2009 = Au bout de la patience, il y a le ciel (proverbe africain).
8 Juin 2009 = proverbe africain qui dit : "vous (les blancs) vous avez l'heure, nous on a le temps !" ...

Recherche